Thérapeutique

Il s'agit ici d'un massage en profondeur permettant de dénouer la musculature. Ce massage vise à retrouver la fluidité du mouvement. Il peut donc être utilisé pour soulager la douleur, mais aussi pour prévenir avant que la douleur arrive. Les tensions peuvent se faire ressentir sans douleur et du jour au lendemain la douleur peut survenir.

Se préparer

  • Éviter les situations de stress.
  • Manger légèrement, si vous avez faim.
  • Prendre une douche avant votre rendez-vous est fortement recommandé.
  • Fermer vos appareils électroniques vous aidera à mieux préparer votre mental à la détente idéalement les laisser à la maison ou dans l’auto.

On n’obtient rien sans peine

Les pressions fortes ne soulageront pas  nécessairement les tensions. Au contraire, si la manœuvre occasionne une douleur, le cerveau contractera le corps pour empêcher la douleur, ainsi le massage ne servira à rien car les tensions seront toujours présentes voire multipliées. Il est possible que votre corps se contracte à cause d’une douleur tolérable, mais si la douleur est telle que vous retenez votre souffle, il faut m'en aviser immédiatement.

Temps de récupération

Le temps de récupération peut varier selon chaque personne tout dépendant de la profondeur de la blessure, du temps passé depuis son apparition et bien sûr, du degré de récupération personnelle qui peut varier considérablement, soit de 24 à 72 heures.

Quel que soit le type de massage que vous avez reçu, il est important de boire beaucoup d'eau. Les toxines et les déchets métaboliques qui étaient dans vos tensions et de vos muscles sont maintenant délogés , mais ils doivent être évacués par le système urinaire.

Continuer les bienfaits

  • Aller travailler ou encore faire du sport après le massage, n'est pas conseillé. Votre corps est détendu et puisque le corps n'est plus sous tension continuelle, la proprioception est désorganisée, le cerveau doit avoir le temps de réorganiser la proprioception. Puisque le corps n'a plus conscience de lui-même face à l'espace, des blessures peuvent survenir.
  • Pour prolonger les bienfaits du massage, il faut garder le gel le plus longtemps possible.
  • Évitez toute situation de stress.
  • Faire une sieste aide le corps à réorganiser la proprioception.

Fréquence des traitements

Afin de traiter une douleur déjà présente, nous recommandons un mois de soins pour un an de douleur, environ. Des séances rapprochées au début puis, au fur et à mesure, on peut espacer les séances.

Image

L'effet du rebond

Quelques jours après votre massage, il se peut que vous ressentiez des douleurs plus fortes. C'est un réflexe naturel du corps, certes désagréable mais heureusement cela ne dure que quelques jours. C’est une aggravation réactionnelle transitoire qui survient le lendemain ou le surlendemain d’un soin, alors que tout semblait aller pour le mieux. En général, ce type de réaction a lieu lors des premières séances et ne se reproduit que rarement après.

Lors du massage, les tensions travaillées, des micros-déchirures se sont créées dans les muscles pour ensuite, dans les jours qui suivent le massage, être réparées par le corps lui-même. L’organisme se lance dans un processus de réparation. Celui-ci est consommateur d’énergie et provoque des petites inflammations aux endroits qui nécessitent réparation. Dans certaines zones du corps, au niveau de la sortie des nerfs de la colonne vertébrale, la base du crâne, sous la clavicule, au niveau du tunnel carpien, et dans certaines articulations, où l'espace est plus étroit l’inflammation pourrait faire une compression, ce qui est douloureux, parfois plus qu’avant la consultation.

Même si c'est désagréable, cet effet rebond est donc de bon augure. Il révèle que l’organisme corrige les problèmes à l’origine du symptôme. Cela montre que le massage a touché à une cause profonde. En général, cela assure la disparition d’un amas de symptômes et la non-réapparition de ceux-ci.

Donc naturellement après une bonne séance des signes, de la fatigue, des courbatures et des douleurs migrantes, peuvent survenir . L’intensité est tout à fait variable et semble dépendre de la chronicité, des tissus concernés et de l’importance du traumatisme à l’origine de tous ces maux.

Pendant le sommeil, le corps s’est mis en mode récupération. Les cellules s’activent pour corriger tout ce qui est en dysfonctionnement. Plusieurs choses sont à réparer, il est évident qu’il y aura des signes de fatigue, voire des courbatures. Quant aux douleurs, elles ne sont que la suite logique de cette récupération.

En réalité, même si ces signes sont expressifs les dix premiers jours en moyenne, les réactions de l’organisme s’étalent sur plus ou moins un mois et demi. Cependant, les douleurs ne sont plus ressenties par la personne. Il arrive parfois que les douleurs durent, malgré tout, plus longtemps que ces dix jours, dans ces cas, il faut prendre un nouveau rendez-vous. Des problèmes sous-jacents peuvent se manifester lorsque des tensions sont délogées.

Visitez nous aujourd'hui!

Emplacement



Cliquer sur l'addresse pour la suivre sur Google Maps.

Heures d'ouverture



LaPraire

Lundi:       Fermé

Mardi:       Fermé

Mercredi:   9:00 à 20:30

Jeudi:         Fermé

Vendredi:   13:00 à 17:00

Samedi et Dimanche: Fermé (sauf avis contraire)

Saint-Chrysostome

Lundi:      Fermé

Mardi:      9:00 à 20:00

Mercredi:  Fermé

Jeudi:        13:00 à 20:00

Vendredi:  Fermé

Samedi et Dimanche: Fermé (sauf avis contraire)